Dernières vidéos

Bibi TangaDoriane - ToiLINDSEY LIN'S -

Top 10

  • N° 1 Davido - Pere ft. Rae Sremmurd_ Young Thug (1)
  • N° 2 Jonas Blue - Mama ft. William Singe (1)
  • N° 3 Jingles change de disque - Jingles change de disque (1)
  • N° 4 Naza - A Gogo (1)
  • N° 5 Stan Bridge - Bonjour... (1)
  • N° 6 Alonzo feat. MHD - Feu D artifice .. (1)
  • N° 7 M. Pokora - Alexandrie_ Alexandra... (1)
  • N° 8 Robinio Mundibu - Tsha Nanu Boye... (1)
  • N° 9 K - REEN - SENSASYON Zouk (1)
  • N° 10 Siboy - Mobali ft. Benash_ Damso (1)

Divers

Radio-Tongossa est la web radio N° 1 de la diaspora centrafricain. Elle vous permets d'écouter de la musique passer vos dédicace en direct ou que vous soyez . Il vous suffit de vous connectez sur le site de la radio,24h/24h par internet sur vos, Ipod touch, Iphone , smart phone. Tous les jours elle vous fait découvrir des nouveautés africain et des tubes d'actualité ,la libre antenne a partir de 19h.Notre devise c'est de vous satisfaire.

News

Image

Booba sur Charlie Hebdo : "T'as mal parlé, tu t'es fait plomber"

Pour le rappeur qui évoque l'attentat dans son dernier opus, les journalistes de Charlie Hebdo ont joué avec le feu.

"Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? Réponds-moi franchement", chante Booba dans son nouvel album, "D.U.C.", sorti lundi et sur lequel on trouve un titre évoquant l'attentat contre Charlie Hebdo. Le rappeur, habitué des provocations, risque une fois de plus de faire polémique.
La provocation est noyée parmi d'autres insanités, parmi lesquelles : "Baisez-vos mères" ou "Mets-toi dans le cul ton Vélib". Mais le morceau qui a retenu l'attention des réseaux sociaux, est intitulé "Les meilleurs". Dans celui-ci, le rappeur de 38 ans donne son avis sur l'attentat ayant frappé l'hebdomadaire satirique, à travers une punchline remarquée : "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? Réponds-moi franchement. T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. C'est ça la rue, c'est ça les tranchées."
"Charlie Hebdo a pris des risques". Toutefois, le rappeur originaire de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, précise dans une interview accordée au Parisien qu'il ne cautionne pas un tel attentat. Mais, "quand tu t'attaques à une religion, tu sais que des extrémistes peuvent réagir ainsi", dit-il au quotidien, estimant que "Charlie Hebdo a pris des risques". Avant d'ajouter un peu plus loin : "Si tu me dis 'T'es qu'une merde', attends-toi à te prendre une tarte. Et là, ils ont dit 'Le Coran c'est de la merde'".
Face caméra dans la vidéo du Parisien, Booba déclare également au sujet du slogan "Je suis Charlie", apparu au lendemain de l'attentat : "Je comprends aussi bien les 'Je suis Charlie' que les 'Je ne suis pas Charlie.'" S'appuyant sur une analogie quelque peu surprenante, il étaye son propos : "Dans la vie, il faut assumer ses choix. Si tu habites en Australie au bord d'une plage infestée de requins blancs, [...] que tu le sais et que tu continues à te baigner tous les jours, le jour où tu te fais croquer par un requin blanc, il faut assumer."
La provocation comme fonds de commerce. Il faut dire que celui qui se nomme en réalité Elie Yaffa, amateur de punchlines chocs et habitué des clashs, crée régulièrement la polémique. La provocation, c'est même son fonds de commerce depuis 20 ans. Grâce à cela, "le Duc de Boulogne" est l'un des plus gros vendeurs de disques en France, très prisé des ados et des branchés parisiens qui veulent s'encanailler. Ce mastodonte du rap français, qui possède une marque de vêtements streetwear, Ünkut, et vit à Miami, gagne plusieurs millions d'euros chaque année. "Je prends des millions, tu prends des selfies", cette autre phrase, tirée de son dernier album, résume bien le juteux commerce Booba.
Des propos qui ne passent pas. Suite au buzz créé autour de ces paroles, l'urgentiste et chroniqueur à Charlie Hebdo, Patrick Pelloux, a déclaré à l'antenne de Sud Radio que le rappeur "ferait mieux de chercher l'intelligence plutôt que de chercher à justifier les terroristes et de se mettre du côté de ceux qui ont tué des femmes, des enfants, des dessinateurs, des journalistes, des ouvriers, des musulmans, des juifs".
Le député et secrétaire général adjoint de l'UMP, Eric Ciotti, a, quant à lui, estimé mardi que les propos de Booba constituaient "une forme d'apologie du terrorisme" relevant d'une qualification pénale. Sur iTÉLÉ, il a qualifié ces mots d'"intolérables, indignes, honteux", avant de déclarer : "J'attends que le parquet de Paris engage des poursuites contre ce triste personnage". Sur la même chaîne, un autre député UMP, Thierry Solère, a regretté que ce garçon "qui a du talent", "vienne faire des clins d’œil et du marketing alors qu'il n'habite plus la France, pour qu'une clientèle le trouve sympa". Cet élu de Boulogne-Billancourt, la ville d'où est originaire Booba, a condamné les propos et "espère bien" qu'une enquête sera ouverte. Le maire UMP de Nice, Christian Estrosi, a également abondé en ce sens, sur son compte Twitter.

Image

INFOS CENTRAFRIQUE :

BONJOUR LES PEUPLES CENTRAFRICAIN ET CENTRAFRICAINE TROP CES TROP DEPUIS 2 JOURS ILS SONT ARRÊTÉ LE PRESIDENT DE L'UNDP MONSIEUR Michel Amine , SOIT DISANT QU'ILS SONT RETROUVÉ SUR LUI DES PASSEPORTS DE DIFFÉRENTS NATIONALITÉ ... VOICI LES HOMMES ET LA FEMME QU'IL SONT DOUBLE VOIRE MÊME QUADRUPLE ... N°1 MADAME CATHERINE SAMBA PANZA ( TCHADIENNE, CONGOLAISE, CAMEROUNAISE FRANÇAISE ET CENTRAFRICAINE) , N°2 MONSIEUR Michel Amine ( AFGHAN , CAMEROUNAIS ET CENTRAFRICAIN ) N° 3 ETC..... MARTIN ZIGUÉLÉ ( FRANÇAIS ET CENTRAFRICAIN ETC... N°4 JEAN-JACQUES DEMAFOUTH (FRANÇAIS ET CENTRAFRICAIN )ETC... N°5 DOLEGUELE ( FRANÇAIS ET CENTRAFRICAIN )ETC... N°6 CHARLES DOUBANE ( FRANÇAIS ET CENTRAFRICAIN )ETC.... N°7 DÉSIRÉ KOLINGBA ( CANADIEN , OUGADAIN ET CENTRAFRICAIN ET EN FRANCE ILS EST ON ATTENTE DE SA CARTE DE SÉJOUR ) ETC.... POUR QUOI PAR MIS TOUS CET PERSONNALITÉS LÀ ,Y'A QUE UNE SEUL PERSONNE QUI SE FAIT ARRÊTÉ ??? OÙ CES PARCE-QUE IL ES VENUS DIRE LA VÉRITÉ A DES PEUPLES CENTRAFRICAINS CES SA QUI SONT PEURS ??? PARCE-QUE IL VEUX LE DÉVELOPPEMENT DE LA CENTRAFRIQUE ??? POURQUOI DEPUIS DES ALLER RETOUR QU'IL FAIT ENTRE BANGUI ET LES AUTRES PAYS , POUR QUOI IL L'ON PAS ARRÊTÉ ??? ES QUE L'AÉROPORT DE BANGUI CONTRE MIEUX QUE LES AUTRES AÉROPORTS A L'ÉTRANGER ?? OU CES UN COMPLOT ORGANISER PAR LES BANDES DE MADAME CATHERINE SAMBA PANZA POUR L'ÉLIMINER DANS LA LISTE DES CANDIDATS A L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ??? DEPUIS LE 23 MARS 2013 TOUS LES CENTRAFRICAINS ON LES YEUX OUVERT DONC ARRÊTÉ DE NOUS ENFONCER DANS LE TROUE ... ON VOUS CONNAIS .... MONSIEUR AMINE MICHEL JE SUIS PAS DANS VOTRE PARTIE POLITIQUE , MAIS JE VOUS SOUTIEN DANS SE MOMENT DIFFICILE ... MONSIEUR MICHEL AMINE ILS A JAMAIS TRAVAILLER DANS LE GOUVERNEMENT CENTRAFRICAIN IL A JAMAIS VOLÉ LES PEUPLES CENTRAFRICAINS CES LE SEUL QUI ESSAIE DE MIEUX FAIRE AVEC SON PROPRE ARGENT , MAIS POUR QUOI PAS LES AUTRES ??? PARCE-QUE LES AUTRES ILS VEULENT LA CHUT DES CENTRAFRICAIN IL VEUX PAS LE DÉVELOPPEMENT DE LA CENTRAFRIQUE ....

Image

Rap : Jay Z a-t-il utilisé illégalement une chanson égyptienne pour "Big Pimpin" ?

Après Khaled, c'est au tour du rappeur américain Jay Z de rendre des comptes à la justice. Le descendant d'un compositeur égyptien accuse le rappeur d'avoir utilisé illégalement un sample pour "Big Pimpin", titre sorti en 1999.

Image

"Jean-Marie Le Pen candidat en 2017" : plus c'est gros, plus ça passe

FAUX ET USAGE DE FAUX – Un site Internet intitulé jeanmarielepen2017.com et "annonçant" la candidature du fondateur du FN à la prochaine présidentielle, a créé la zizanie dans quelques rédactions ce jeudi. Au Front national aussi, qui a dû publier un démenti.
"Jean-Marie Le Pen se proclame candidat à la présidentielle de 2017 !" Non ce n'était pas le Gorafi, ni un poisson d'avril qui aurait mis le temps à remonter la rivière de l'humour... Cette information, les internautes ont bien pu la lire ce jeudi après-midi sur de très sérieux sites d'actualité. Avant qu'elle ne soit très vite démontée, en moins d'une heure : c'était un hoax.

La raison de cet emballement ? Un site Internet bricolé sous l'adresse jeanmarielepen2017.com. Une simple page, en fait, à la gloire du patriarche du FN et proclamant : "En tant que candidat indépendant aux présidentielles, il sera la voix des vrais patriotes qui refusent les concessions. Jean-Marie Le Pen désire diriger un gouvernement d'unité nationale sans particratie."

"Il s’agit évidemment d’un canular"

Sont-ce les rebondissements de la saga Le Pen, qui tiennent les journalistes en haleine depuis deux jours ? Ou la fatigue post-départementales ? Toujours est-il qu'au Point, on n'a pas senti tout de suite l'odeur du fake. A 16h11, le site de l'hebdomadaire a ainsi publié un article annonçant que Jean-Marie Le Pen se proclamait candidat à la prochaine présidentielle. Une recherche basique montrant que le nom de domaine du site a été réservé le 26 mars, l'auteur tente même cette analyse : "La preuve que les 'dérapages' récents du Menhir ne sont que le fruit d'une stratégie mûrement réfléchie..." Un quart d'heure plus tard, Valeurs actuelles reprend l'info : "Le président d’honneur du Front National, en guerre ouverte avec sa fille depuis plusieurs jours, s’est déclaré candidat à l’élection présidentielle de 2017".

Rapidement pointée par les internautes sur Twitter, l'incongruité de l'information n'a toutefois pas tardé à être saisie par les sites en question, qui sont passés du premier degré à l'utilisation des termes "canular" et "parodique". Dans l'intervalle, le service de presse du Front national, en surchauffe depuis mercredi, a quand même trouvé le temps de rédiger un démenti au nom de Jean-Marie Le Pen, diffusé avant 17 heures : "Un faux site internet me présente comme candidat à la présidentielle 2017. Il s’agit évidemment d’un canular dont le but est de semer la zizanie au Front National". En revanche le site marinelepen2017.com, dont le nom a été réservé par l'ancien président du GUD et proche de sa fille Frédéric Chatillon, est bien en construction, lui...

Image

Le fait divers du jour - Son bébé happé par un train pendant qu'elle achète un ticket

AUTRICHE - Une fillette âgée d’un an et demi a été tuée après avoir été happée par un train à la gare de Linz, en Autriche. La poussette dans laquelle elle se trouvait est tombée sur les voies alors que sa mère était retournée.
Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Un drame qui a choqué les voyageurs. Mercredi matin aux alentours de 10 heures, une mère de 33 ans se rend sur le quai de la gare Linz/Donau Ebelsberg en Autriche avec sa fille d’un an et demi dans la poussette. Alors qu’elle se dirige vers le guichet pour acheter un billet de train, la mère laisse sa poussette derrière elle sur un quai visiblement légèrement en pente, relate le site salzburg24.at.

Happée par un train de marchandises

Poussée par le vent, la poussette se retrouve alors entraînée vers les rails sans que la maman ne s’en soit rendue compte. C’est à ce moment-là qu’un train de marchandises arrive à près de 100km/h, happant la poussette et la fillette à l’intérieur. Elle décédera sur le coup.

Une enquête a été ouverte et les vidéos de surveillance sont en cours d’analyse afin de mieux comprendre les circonstances de ce terrible accident. La mère a été quant à elle rapidement prise en charge par les secours. Un homme a été témoin de la scène mais se trouvait trop loin pour intervenir. Les voies qui étaient fermées pendant l’intervention, ont été rouvertes en fin de journée.

Image

Fait divers au Mans. Le pipi du chien des SDF fait déborder le vase...

Excédée par la présence de sans-abri devant sa vitrine, une commerçante du Mans, va au-devant des SDF. Elle reçoit un coup-de-poing. Deux SDF seront interpellées.

Les policiers sont arrivés en force, ce mardi vers 13?h?45, rue Hippolyte-Lecornué au Mans.

L’histoire commence par un client du bar les Halles qui se stationne sur un emplacement juste en face du café. Il se fait interpeller par une SDF qui lui indique qu’il a failli écraser son chien en ne regardant pas dans son rétroviseur.

Le client lui rappelle qu’il n’avait pas la place de stationner en raison du nombre de personnes avec leur chien qui squattent à cet endroit.

Ces derniers sont en effet regroupés devant la vitrine du magasin faisant face au bar. Ils sont une dizaine à attendre leurs compagnons qui font des courses au supermarché voisin.

Une commerçante intervient. Elle est agacée?: un chien vient d'uriner au pied de sa vitrine. Le ton monte. S'ensuit une agression contre la commerçante. Deux femmes SDF sont aussitôt placées en garde à vue au commissariat du Mans.

Image

LES ÉGYPTIENS BIENTÔT TOUS BANCARISÉS GRÂCE À LEUR CARTE D’IDENTITÉ

Un partenariat entre le gouvernement égyptien et le géant MasterCard devrait permettre de doter tous les ressortissants du pays des pharaons de cartes d’identités intelligentes.

MasterCard a annoncé mardi à Barcelone avoir conclu un accord avec le gouvernement égyptien afin de déployer un programme d’identification numérique reliant la carte d’identité des citoyens égyptiens à sa plateforme de paiement mobile.
Grace à ce partenariat, les citoyens seront en mesure de payer leurs taxes gouvernementales, leurs factures, mais également de faire des achats et des transferts de fonds avec leur carte d’identité. En outre, les salaires et les avantages sociaux seront reversés électroniquement sur la carte.

« L’inclusion financière est le fondement d’une croissance économique plus équitable et durable« , a souligné Ajay Banga de Mastercard, lors d’une conférence de presse organisée dans le cadre du congrès mondial de la téléphonie mobile.

Le ministre des Communications de l’Egypte, Atef Helmy, aurait rappelé que « 70% des égyptiens sont toujours en dehors de l’économie réelle, ne déclarant pas leurs revenus, d’où l’avantage de ce système qui permettra de mieux prélever l’impôt.«

Image

Côte d’Ivoire: L’Unicef condamne les enlèvements et les mutilations de 21 enfants

L'Unicef a vivement condamné mardi l'enlèvement de 21 enfants en Côte d'Ivoire depuis décembre dernier, dont les corps mutilés de 20 d'entre eux ont ensuite été retrouvés.

«Il s'agit de violations très graves des droits de l'enfant, indique mardi à Genève un porte-parole de l'Unicef au cours d'un briefing de l'Onu. Le gouvernement doit informer la population locale des risques encourus par les enfants», enlevés dans la rue.

En Côte d'Ivoire, les enfants sont «durement exposés à des violences physiques et sexuelles, ainsi qu'à l'excision», a indiqué le porte-parole qui demande encore que toute la lumière soit faite par les autorités ivoiriennes sur ces crimes.

«Toutes sortes de rumeurs circulent»

Interrogé quant à un éventuel lien entre ces crimes, la prochaine élection présidentielle et des sacrifices rituels, le porte-parole a répondu que «toutes sortes de rumeurs circulent», sans donner davantage de précisions.

La direction de la police ivoirienne avait annoncé la semaine dernière qu'une vingtaine d'enfants avaient été enlevés en moins de deux mois en Côte d'Ivoire, soulignant que la plupart des corps avaient été retrouvés mutilés, faisant craindre une flambée de sacrifices rituels. Parmi ces enfants, un seul a été retrouvé vivant. La police, en alerte face à cette situation «troublante», a pour l'instant procédé à une arrestation.

Des élections présidentielles en octobre

La Côte d'Ivoire, qui sort d'une décennie de crise politico-militaire dont les violences postélectorales de 2010-2011 ont constitué l'épilogue, doit organiser en octobre une élection présidentielle cruciale censée ramener définitivement la paix dans le pays.

Les rumeurs les plus folles ont toujours circulé pendant les années d'élections en Côte d'ivoire sur les disparitions de personnes, notamment les albinos, à des fins de sacrifices humains

Image

Elle met à sac un tabac presse et agresse le buraliste pour un Charlie

La ruée pour se procurer le dernier Charlie Hebdo était toujours palpable vendredi dernier. À l'ouverture vers 8 h 30, un dépositaire presse proche de l'avenue de l'Hers à Toulouse, a été victime de l'agression d'une cliente indélicate qui souhaitait acheter ce numéro historique.
«La file d'attente était longue devant le magasin pour avoir un Charlie» confie la gérante qui souhaite garder l'anonymat. Voyant les numéros s'envoler un à un, une dame s'emporte, passe devant tout le monde et agresse la gérante verbalement, comprenant qu'elle n'obtiendra pas le fameux titre. «Elle est passée derrière le comptoir pour fouiller et tout retourner. Elle pensait que je lui mentais quand je disais que je n'avais plus de Charlie Hebdo». Elle a renversé sur son passage un portant de cartes postales, mais également tous les produits présents sur le comptoir, avant d'arracher le terminal de paiement pour cartes. Il restait en fait un numéro, mais réservé. La cliente «incontrôlable» d'après le couple, s'en est saisie… «Mon mari l'a stoppée avant qu'elle ne sorte. Elle lui a mis un coup de poing, puis il a essayé de la calmer en la plaquant au sol». La cliente déchaînée n'aurait quitté les lieux qu'après avoir repris son sang-froid. «C'était une personne que nous n'avions jamais vue auparavant, du moins ce n‘était pas une cliente régulière» ajoute la buraliste. La scène n'aurait duré que quelques minutes. Encore sous le choc, la patronne devait se rendre au commissariat de police pour porter plainte en apportant la bande de vidéosurveillance de l'agression.

Statistiques

Auditeurs1 / 300

  • 1France
facebook.png twitter.png